formation mons photo

A  l’initiative du Centre pour l’Intégration des personnes d’origine étrangère de la région Mons-Borinage en  Belgique, nous avons mis en place une formation spécifique à l’intention des formateurs en alphabétisation/Français, langue étrangère auprès d’adultes dont certains n’ont jamais été scolarisés.

En septembre dernier, 2  journées de formation à la lecture gestuée d’Augustin GROSSELIN et aux autres outils facilitateurs de l’apprentissage de la lecture ont réuni une bonne dizaine de formateurs Alpha/FLE.

Aux vacances de Carnaval, certains se sont retrouvés à Mons pour un temps de partage des expériences réalisées et d’approfondissement pédagogique des outils proposés.

Quel bonheur d’apprendre que le groupe de débutants de Thérèse et Eugénie est  entré de plain pied dans la lecture en quelques mois et que les gammes syllabiques chantées ont donné au groupe une plus grande cohésion ! Savoir lire, dès la seconde séquence de travail, des phrases simples à partir de quelques sons /lettres bien mémorisés, voilà qui encourage le désir d’apprendre !

Avec intelligence et sensibilité, les formateurs ont adapté les histoires qui accompagnent la gestuelle pour qu’elles soient à la fois plus ‘incarnées’ dans la vie de leurs élèves  et aussi plus directement accessibles à un public allophone qui découvre la langue française et dispose de peu de vocabulaire.

C’est ainsi que l’histoire de Simon est devenue celle de Sami, qui dans le Sahara aperçoit un serpent derrière un buisson. Attention, il siffle  ‘S…’ !

En continuant de creuser le sillon si prometteur du chant, du rythme et du geste, comme aides à la mémorisation, nous avons mis en musique quelques règles d’orthographe à partir de comptines.

Conscients du plaisir que le chant et le rythme procurent à l’ensemble des apprenants, les formateurs continueront de développer cette approche tant pour les débutants que pour les apprenants de niveau 2  pour lesquels l’orthographe française est pleine de surprises.

Avec Steluta, coordinatrice du projet de formation, nous avons fait un rêve : mettre en commun les travaux pédagogiques de tous les centres d’alphabétisation de la région !

Gageons que cette perspective deviendra bientôt réalité ! Certains formateurs ont déjà offert leurs travaux de l’année.

Merci à eux, merci à tous  et continuons l’aventure !